C.P.R.H.

Présentation et historique de l’association

 

 

 

 

Le C.P.R.H est né de la découverte entre plusieurs personnes d’un attrait commun pour la recherche d’objets métalliques  enfouis et perdus

 

 

 

 

 

La diversité des thèmes est en elle-même impressionnante : 

 

- Archéologie gallo-romaine, Médiévale et militaire

- Restauration d’objets

- Radiesthésie et magnétisme de localisation

- Organisation de conférences, bourses, salons, expositions et rallyes

- Restauration de sites militaires des conflits passés

- Recherche de Trésors

- Etudes historiques

- Photographie aérienne

- Recherches aquatiques

- Recherche et exploration de cryptes, puits et souterrains

- Recherche d’objets enfouis ou perdus par les particuliers

- Etude de la symbolique …

 

 De discussions en discussions engendrées par ce goût commun de la recherche  est apparue la nécessité de regrouper les connaissances acquises individuellement  et de fortifier par des structures appropriées les souhaits de chacun.

Ainsi pour répondre à ces demandes et sur l’initiative de Jean-Marc Sirjacobs rejoint par Paul de Saint-Hilaire, Pascal Lebrun , Sébastien Y Navarro Munoz et Michael Davignon l’association Saint-Hilaire a vu le jour en 1999.

Cette année fut tragique pour notre association car dans les mois qui suivirent sa création deux de nos membres fondateurs vinrent à décéder ( Pascal Lebrun et Paul de saint-hilaire).                 

Suite à ces évènements, nous avons décidé de changer la dénomination de notre association  qui est devenue le Centre de Prospections et de Recherches Historiques.

Depuis sa création, le CPRH a développé un partenariat efficace avec les services archéologiques Belges, Français et Russes.

Des prospections sur des sites prestigieux ont été effectuées par notre groupe :  

Bavay (Bagacum)

 Abbaye de Villers la Ville

Château de Boussu

Grottes de Han

la Meuse à sec

la rue des Vignes à Cambrai

Passage à gué Romain de Wyaupont

 Bolgar et Old Mayna en Russie

Champs de batailles de Malplaquet, Fontenoy, Waterloo, Ligny, Mons-en-Pévèles

Diverses Abbayes et certaines fouilles de sauvetage ...

 

En 2002, une branche Militaria très dynamique est venue compléter notre équipe. Cette branche s’occupe essentiellement de recherches sur le terrain afin de mieux comprendre les conflits passés. Ils participent à la mise en valeur de certains vestiges des deux dernières guerres.

En 2006, nous avons décidé de dissoudre l'association suite à la nouvelle législation sur les ASBL. Cependant, nous continuons nos activités (recherches et organisations) à titre privé.

27ème rallye "Pascal Lebrun"

Nous vous invitons à participer au 27ème rallye international "Pascal Lebrun" le samedi 19 novembre 2016.

10.000 € de lots ( détecteurs de métaux, accessoires, livres....)

Salle l'Obourg-joie

Rue des écoles, 295

7034 Obourg (Mons)

1er septembre 2012
 
 
Copyright. Toutes les informations reproduites sur ce site (articles, dossiers, fiches pratiques, photos, logos, etc..) sont protégées par les dispositions nationales et internationales relatives à la propriété intellectuelle. 
Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, diffusée, transmise, traduite, vendue, exploitée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l’administrateur du site, de ses éditeurs et/ou de l’auteur du(es) texte(s).
 
 
L’article 244 du CWATUP mentionne que "L'usage des détecteurs électroniques ou magnétiques en vue de procéder à des sondages archéologiques et à des fouilles est interdit. L’Administration et les titulaires d'une autorisation octroyée conformément à l'article 237 sont seuls autorisés à utiliser des détecteurs électroniques ou magnétiques dans l'espace visé par l'autorisation.
Sur les sites archéologiques, seuls les titulaires visés à l'alinéa 2 pourront être en possession de détecteurs électroniques ou magnétiques.